Notes

Terrier
Cesse de te taire
Sans terre
T’es rien

à Breil-sur-Roya (France) écrit sur une maison

Terrier
Stop being silent
Without land
You are nothing

in Breil-sur-Roya (France) written on a house

Ma CMU n’est pas gérée par la MGEN

My CMU is not managed by the MGEN

Depuis que j’ai réussi à dire à mon père que je l’aimais, ça a changé énormément de choses dans notre rapport. Maintenant, quand j’arrive chez lui, il éteint la télé !! Parce que, tu comprends, peut-être que je vais lui dire «  je t’aime » ! »

Eclat de rire heureux.

Dans un covoiturage, Patrick, vieux parisien à la Luchini

 Since I managed to tell my father that I love him, it has changed a lot in our relationship. Now, when I arrive at his house, he turns off the TV ! Because, you understand, maybe I'll tell him ' I love you ' !

A burst of happy laughter.

In a carpool, Patrick, speaks like an old Parisian, Luchini’s style

Lieu pour des résidences artistiques :

 La Machine à Coude, entre Angoulême et Poitiers (France).

Space for artistic residences :

 La Machine à Coude, between Angoulême and Poitiers (France).

Dans le train Milan-Chiasso, j’enfume tous le wagon avec mes maquereaux aux 5 baies. J’ai en tête le proverbe que m’a dit Cha : « Quand tu penses, pense. Quand tu marches, marche. Quand tu manges, mange. »

On the Milan-Chiasso train, I stuff the whole carriage with my pepper mackerels. I have in mind the proverb that Cha told me: "When you think, think. When you walk, walk. When you eat, eat."

Toutes les choses que tu fais vite sont des choses que tu sais déjà faire. Donc si tu veux apprendre quelque chose, tu dois d’abord le faire lentement, et sentir.

All the things you do quickly are things you already know how to do. So if you want to learn something, you must first do it slowly, and feel it.

Pas de protéine = pas de mémoire

No protein = no memory

Remaniement libre d’une citation d’André Gide qui provient du Traité du Narcisse :

« Tout a déjà été dit mais ce n’est pas grave parce que personne n’écoute » 

A free reworking of a quote from André Gide's Traité du Narcisse :

"Everything has already been said, but it doesn't matter because no one is listening"

Appelez son enfant « camarade »

Call your child "comrade"

J’ai cru lire « I dated to cry » (=j'ai fait des rencontres amoureuses afin de pleurer). Mais c’était « I dared to cry » (= j'ai osé pleurer), j'ai été déçue.

I thought I read "I dated to cry". But it was "I dared to cry", I was disappointed. 

Notes prises lors d’une conférence de Scott Knowles (historien spécialisé sur les processus historiques qui rendent les catastrophes possibles) à Lisbonne, Portugal

Pour les eucalyptus, c’est top de brûler, car ils explosent et projettent leurs « graines » au loin.

Pour l’économie, c’est top que les eucalyptus brûlent, car ils brûlent de l’intérieur mais on peut encore récupérer l’extérieur pour en faire du papier.

Mais en fait, c’est un désastre.

Notes from a lecture by Scott Knowles (historian who focuses on the historical processes that make disasters possible) in Lisbon, Portugal

For eucalyptus trees, it's great to burn, because they explode and throw their 'seeds' away.

For the economy, it's great that eucalyptus trees burn, because they burn from the inside but you can still get the outside to make paper.

But in fact it's a disaster.

J'ai toujours entendu parler de la mer,

mais où est-ce que c'est et qu'est-ce que la mer ?

Zen Buddhism

Erik Satie compose « Vexations » suite à son histoire romantique avec Suzanne Valodon

Erik Satie composed 'Vexations' following his romantic affair with Suzanne Valodon

« Ce qui faisait battre mon coeur, je croyais que c’était l’amour. Mais en fait c’était la peur. Et pendant des années, j’ai confondu. » extrait du Podcast « Les Super-Héros », la saison avec Vanessa

"What made my heart beat, I thought it was love. But in fact it was fear. And for years, I was confused."  From the French podcast "Superheroes" the season with Vanessa

On faisait des batailles de raisins. On se les jetait à la gueule on collait de partout. On mettait des cailloux sur les rails des trains.
Aurélien

Moi, je mangeais du vent. »
Un arbre

We used to have grape fights. We threw them at each other, feeling sticky all over. We put stones on the train tracks.
Aurélien

I used to eat wind.
A tree

Faire un manuel d’utilisation de ma personne au cas où quelqu’un devait devenir moi, pour l’aider à être bien

  1. ne pas prévoir trop de choses en une journée
  2. habiter dans un endroit où l’espace public est calme et où son système nerveux n’a pas besoin d’être en alerte constante
  3. s’entraîner à la confiance
  4. refuser les chemins de pensée qui envisagent un futur noir
  5. ne pas boire trop de café
  6. ne pas s’inquiéter des pertes vertigineuses de l’humeur, ça va passer
  7. dormir en suffisance ou, si impossible, ne pas résister à la fatigue comme si elle était angoissante et ne devrait pas être là mais plutôt profiter de l’état un peu flottant dans lequel elle te met
  8. si tu as commencé une phrase et que tu te perds en chemin et que tu ne sais pas comment la finir, tu peux simplement dire "je ne sais pas comment finir cette phrase" et c'est ok comme ça

To make a user manual of myself in case someone should become me, to help them be well

  1. don't plan too many things in one day
  2. live in a place where the public space is quiet and your nervous system does not need to be on constant alert
  3. train yourself to trust
  4. rejecting thought paths that envisage a dark future
  5. don't drink too much coffee
  6. don't worry about dizzying mood swings, it will pass
  7. get enough sleep or, if not possible, don't resist fatigue as if it is distressing and shouldn't be there, but rather enjoy the slightly floating state it puts you in
  8. if you started a sentence that you don't know how to finish, just say "I don't know how to finish this sentence", and everything will be fine

Un espace vraiment intéressant (une danse vraiment intéressante?) : un espace où TOUT peut se produire. Où le shift est toujours possible, du sacré au banal, de l’harmonieux à l’arythmique.

A really interesting space (a really interesting dance?): a space where ANYTHING can happen. Where the shift is always possible, from the sacred to the banal, from the harmonious to the unrhythmic.

Petit truc dont je me souviens :

Papa qui me dit qu’avant, quand il était seul en voiture, pour ne pas s’ennuyer, il parlait à un interlocuteur imaginaire (un héros de livre qu’il aimait, ou un auteur), et qu’il s’imaginait qu’il lui faisait visiter la ville qu’il était en train de traverser.

Little thing I remember :

Dad telling me that when he used to be alone in the car, in order not to get bored, he would talk to an imaginary person (a hero of a book he liked, or an author), and imagine that he was showing him around the city he was driving through.

Applaudir

Association dont on m’a parlé qui s’appellerait « The Radical Fairies » qui font des performances LGBT+ où les performeu(r|se)s font ce qu’ils veulent, par exemple une chose très banale ou anecdotique ou ratée, et tout le public doit applaudir comme si c’était la meilleure performance de leur vie (information non vérifiée).

Clap your hands

An association I was told about, called "The Radical Fairies ", who do LGBT+ performances where the performers do whatever they want, for example a very banal or anecdotal or failed thing, and the whole audience has to applaud as if it was the best performance of their lives (unverified information).

"What do you know, that you think I don't?" Exercice:

Sit down back to back. One person starts and asks : "What do you know (on any subject: cultural, scientific, emotional, inter-relational, sports knowledge...) that you think I don't ?". The other person take a piece of paper and a pen and make a list of the different knowledges she has and think this other person doesn't. Then, reverse roles and do the same. Then, engage a conversation based on the 2 lists that have been made. 

"Qu'est-ce que tu sais, que tu penses que moi, je ne sais pas?" Exercise:

Asseyez-vous dos à dos. Une personne commence et demande : "Qu'est-ce que tu sais (sur n'importe quel sujet : connaissances culturelles, scientifiques, émotionnelles, inter-relationnelles, sportives...) que tu penses que je ne sais pas ?". L'autre personne prend une feuille de papier et un stylo, et fait une liste des différentes connaissances qu'elle a et qu'elle pense que l'autre personne n'a pas. Ensuite, inversez les rôles et répétez l'opération. Ensuite, engagez une conversation sur la base des 2 listes qui ont été faites. 

I don't believe in the mysteries of people. I think we are more inconsistent beings than mysterious.

Dylé

War with Ethiopia and Eritrea ?
Me

Bullshit. There is no continuous war.
An Eritrean friend of a friend

Guerre entre Ethiopie et Érythrée ?
Moi

De la connerie. Y’a pas de guerre continuelle. 
Un ami d’ami érythréen

Jonas, un collègue au sein de la formation de danse Tanzfabrik, à Berlin, anciennement fermier :

« quand on est fermier on doit pouvoir réfléchir et improviser rapidement pour pouvoir gérer ce qui arrive, c’est pour ça que mes pièces je les travaille si peu. Oui je pourrais répéter des mois, être pointilleux sur des détails, re-travailler des passages, mais en fait non, je pense à quelque chose, et pof, je le fais et je regarde si ça marche. »

Jonas, a colleague in the Tanzfabrik dance education in Berlin, formerly a farmer:

"When you're a farmer you have to be able to think and improvise quickly to be able to deal with what happens, that's why I work on my pieces so little. Yes, I could rehearse for months, be fussy about details, rework passages, but in fact I don't, I think of something, and " poof ", I just do it and see if it works."

La mémoire, c’est une création. Quand tu te souviens d’un événement, c’est un acte créatif car tu sélectionnes, sans le décider, certains éléments, et pas d’autres.

Memory is a creation. When you remember an event, it is a creative act because you select, without deciding, certain elements and not others.

John Cage connaissait le nom de tous les champignons d’Amérique par coeur. Il a fondé « The New York Mycological Society ».

John Cage knew the names of all the mushrooms in America by heart. He founded "the New York Mycological Society".

Es-tu émotionnellement impliqué.e ?

Arrête de penser, mais reste conscient.e

Stop thinking, but stay conscious

Astuce :

Si l’on a pas la clef de sa boite aux lettres mais qu’on veut quand même pouvoir récupérer son courrier : y fourrer un pull afin que les lettres soient juste à l’orée de la fente.

Tip :

If you don't have a key to your mailbox but still want to be able to retrieve your mail, stuff a jumper in there so that the letters are right at the edge of the slot.

Arnaud Aymard

« Plus on s’échappe dans l’imaginaire, plus on est précis là-dedans, plus on trip ».

« En plus de creuser un imaginaire, on peut sauter d’imaginaires en imaginaires ».

« Faut être un mollasson, s’enrouler autour de l’image qui vient d’arriver, même si on se dit «  ah c’est mon mental qui me donne cette image ». »

Arnaud Aymard

"The more you escape into the imaginary, the more precise you are in it, the more you will have a good trip."

"In addition to digging up an imaginary, you can jump from imaginary to imaginary."

"You have to be a softie, wrap yourself around the image that just came to you, even if you think 'ah it's my rational mind giving me this image'."